La motivation intrinsèque

Détour d’une conversation avec Thibault Perrin Phd Candidate – Great place to work.

Au détour d’une inspirante conversation avec Thibault, nous avons échangé autour de la motivation intrinsèque. Thibault nous a révélé l’expérimentation qui donna naissance à la théorie de la motivation intrinsèque – dite de l’autodétermination (Deci et Ryan, 2002). Nous connaissions cette fameuse théorie, en revanche cette expérience est une vraie découverte, nous avions envie de vous la partager.

 

Alors qu’un psychologue travaillait tranquillement chez lui, des bruits de ballons venant de l’extérieur l’importuna. Avant de sortir pour réprimander les enfants jouant au football américain devant sa fenêtre, il décida de lancer une expérimentation. Il alla féliciter les cinq enfants jouant près de sa fenêtre pour les remercier et les encourager à continuer. Il leur dit : « J’aime beaucoup vous voir jouer sous ma fenêtre, voici cinq dollars chacun ». Le lendemain, il alla les voir et leur expliqua qu’il n’avait plus que trois dollars pour chaque joueur. Le surlendemain, il manquait un tiers des joueurs. Il félicita les joueurs restant et leur donna deux dollars en leur demandant de revenir jouer sous sa fenêtre. Le jour d’après, les enfants n’étaient plus là.

 

La motivation intrinsèque est une source de performance très puissante car entraînée par des récompenses internes, elle est pure, elle est libre. A l’inverse de la motivation extrinsèque où l’objectif est d’obtenir une gratification (prime, visibilité) ou d’échapper à une sanction.

 

Le coeur et le cerveau se motivent réciproquement

 

Voilà pourquoi avec Listen Léon*, nous avons fait le choix de ne pas lier les Léons* à une valeur pécuniaire ou de les rendre visibles de tous, ni de les afficher. Ils sont uniquement pour vous, pour nourrir cette reconnaissance intrinsèque, la reconnaissance de votre être.

C’était une intuition, l’expérimentation nous donne raison!

 

Selon le neuropsychologue Rick Hanson et le neurologue Richard Mendius dans leur ouvrage Le cerveau de Bouddha, nous pouvons progressivement faire en sorte que notre cerveau se concentre davantage sur les pensées et les émotions positives. Alors, à nous de changer nos comportements et permettre à tous de prendre conscience de ses forces et révéler celles des autres, de mettre au jour ce qui nous motive au plus profond de notre être.

Albert Schweitzer grand humaniste du 20e siècle et prix Nobel de la paix a appelé la gratitude « le secret de la vie« .

Et si, nous osions pratiquer la gratitude au travail?

***

*1 Léon = 1 acte authentique de gratitude, des témoignages positifs anonymes sur les compétences de notre entourage, des feedbacks positifs forts, désintéressés, des compliments gratuits, sincères et authentiques.

*La vision de Léon : le monde du travail est un monde épanouissant et inclusif. Chacun prend soin de son entourage en leur révélant leurs forces. Le partage de compétences entre pairs est la norme.

 

 

en_US