Nous avons tendance à limiter le feedback à deux occasions : un recadrage pour ceux dont les résultats laissent à désirer, et des applaudissements pour les plus brillants. Et l’immense majorité de nos collaborateurs, oscillant entre ces deux pôles, ne reçoivent pas le feedback dont ils auraient besoin. Le feedback positif est un formidable outil pour leaders positifs, mais comment faire pour l’appliquer ?

 

Formuler nos retours au moment opportun

 

Trop de managers se limitent à un feedback annuel. Or une reconnaissance quasi immédiate (moins de 48h) permet de renforcer la confiance en soi de nos collaborateurs et donc de booster leurs résultats. Si nous laissons passer la fenêtre de tir idéale, ils peuvent au contraire être démotivés par le manque de reconnaissance.  

Si les retours immédiats sont appréciés par tous, ceux-ci deviennent indispensables pour retenir les talents, les plus jeunes. 60 % de la génération Z souhaiterait recevoir un feedback direct au moins une fois par semaine. Prenez l’habitude de formuler un feedback à chaud, de façon informelle, dès la fin d’un rendez-vous client ou d’une réunion.

 

Un contexte favorable

 

Si les intentions de l’émetteur sont floues, les effets positifs du compliment s’annulent, ou deviennent négatifs. Attention à ne pas associer votre feedback positif à une demande : « tu as tellement bien réussi sur X que je te confie le dossier Z » sera interprété comme une flatterie plus que comme un compliment. Veillez à ce que vos intentions soient claires : félicitez simplement, franchement, sans « mais ».

Pour éliminer ce possible biais, vous pouvez utiliser un système de compliments anonyme. N’oubliez pas qu’un compliment bien formulé peut être plus efficace qu’une prime pour motiver vos équipes.

 

 

Le contenu de votre message

 

    1. Ce qui a marché : apportez des éléments précis, des faits et évitez les généralités. Plus le compliment sera spécifique, plus il sera efficace dans l’identification et la gestion des talents.
    2. Pourquoi ça a marché : quelle a été la stratégie, les efforts mis en œuvre pour atteindre les résultats. Montrez que ce succès n’est pas un hasard mais bien le résultat des forces de cette personne, il ou elle en tirera une formidable sensation d’affirmation et de confiance.  
    3. Associez-le à une émotion positive pour maximiser l’impact de votre message. Exprimez votre ressenti : « Je suis ravi(e) de … », « j’ai vraiment apprécié … » ou encore « je suis vraiment content(e) ». Effets garantis !

 

Alors, qui allez-vous féliciter aujourd’hui ?

en_US