Quel est le dernier feedback positif que vous ayez reçu ?

Si la réponse ne vous vient pas tout de suite, il est probable que votre entreprise soit en train de passer à côté d’un formidable outil de gestion des talents. Trop souvent sous-estimée, la reconnaissance est un levier de motivation, et donc de performances, qui se révèle être essentielle pour des équipes plus efficaces. La recherche en psychologie montre que le feedback positif est probablement l’outil de motivation le plus puissant, le moins cher et paradoxalement le moins utilisé

Une enquête Reward Gateway menée auprès de 1500 salariés montre que les dirigeants ne félicitent pas assez leurs équipes… même lorsqu’ils pensent le faire : 90% des dirigeants déclarent offrir suffisamment de feedback, alors que 60 % de leurs employés pensent au contraire que leur travail n’est pas assez reconnu. 75 % d’entre eux considèrent que la motivation et l’ambiance de travail s’amélioreraient nettement si leur manager les remerciait ou félicitait davantage. 

 

feedback positif

 

Les bénéfices du feedback positif 

Largement démontrés par la recherche en psychologie éducative, ces effets commencent à être tout aussi solidement établis dans des contextes professionnels. Le feedback positif contribue ainsi à :  

  • renforcer la confiance en soi et la motivation du récepteur, ce qui améliore par la suite les résultats opérationnels 
  • diminuer le stress en validant le travail fait, et donc prévenir le burn-out professionnel, très lié à la sensation de ne pas pouvoir faire face.
  • améliorer l’ambiance de travail et le niveau de satisfaction général
  • instaurer une culture d’entreprise positive et consolider les relations interpersonnelles  

 

Pourquoi ça marche

Deux théories expliquent l’effet du feedback positif sur les performances. La première est que le feedback permet aux employés de mieux cerner leurs objectifs et donc de les atteindre (théorie des objectifs de Locke). La deuxième est que le feedback positif est une façon d’encourager les comportements souhaitables et donc d’aligner façons de faire et objectifs de l’entreprise (théorie du renforcement de Skinner). 

 

Comment s’y prendre ?

Systématiser l’usage du feedback positif, et devenir un leader positif, n’est pas forcément long ni compliqué. Commencez par féliciter vos équipes sur ce qui marche bien, créer un espace en réunion réservé au feedback positif, et instaurer une culture positive, propice aux compliments. Pour ceux qui craignent d’y passer trop de temps, rappelons que le feedback positif ne vient pas seulement du manager : il peut être très utile d’encourager le feedback horizontal, entre collègues.

Pas facile à faire ? Nous sommes bien sûr là pour vous aider.

 

en_US